La CGPME demande une constitution française « PME compatible »

constitution pme compatibleEn France, la grande majorité des entreprises sont des PME/TPE confrontés à des questions quotidiennes qui n’ont rien à voir avec celles des grand groupes internationaux. Nous, qui dirigeons ces petites entreprises au quotidien sommes beaucoup plus attentifs à notre carnet de commandes qu’aux cours de la bourse.

Une disposition de la loi  « Croissance et Activité » visant à donner de la visibilité aux grandes comme aux petites entreprises, a été récemment censurée par le Conseil Constitutionnel.

La CGPME réagit et affirme qu’il faut absolument permettre l’adoption de mesures adaptées spécifiquement aux TPE/PME et à leurs salariés. Elle souhaite donc moderniser notre droit en ce sens en modifiant, le cas échéant, la Constitution française pour la rendre « PME compatible ».

Lisez ici, le communiqué de presse complet

2017-08-07T10:56:28+00:00