Le contrat de croissance

Le contrat de croissanceLe contrat de croissance, une des propositions faite par la CGPME pour essayer d’améliorer l’emploi dans notre pays.

Stéphane Soumier, sur BFM Business, interviewait Jean François Roubaud, président de la CGPME, ce matin. En plus du contrat de croissance, il faut assouplir les CDD et simplifier le Code du Travail. « Je pense que nous aurons rapidement des mesures pour le financement de la trésorerie des TPE. » Les mesures de simplification des seuils peuvent aussi créer des emplois.Enfin, Jean François Roubaud affirme si on veut faire de la croissance en France il faut augmenter le temps de travail.

 

Le contrat de croissance c’est quoi ?

C’est un moyen d’essayer de déverrouiller le marché du travail. Les embauches actuelles se font pour 85% en CDD. Il faut assouplir les CDD, ce sont des « usines à gaz » qui bloquent le marché du travail. » Il faut par des mesures simples essayer de créer de l’emploi. Aujourd’hui c’est dramatique ! »

Des mesures rapides et concrètes pour avancer car il y a urgence :

Nous souhaitons avancer par des éléments concrets, pratiques et précis. Le chef d’entreprise a besoin de modes d’emploi simples.
« Il va falloir prendre des décisions », « passer aux travaux pratiques d’urgence » après le vote de confiance de mercredi et agir. Des décisions du genre « si vous embauchez un CDD de 15 jours aujourd’hui et que vous pouvez ensuite le prolonger de 6 mois » et bien on y va. Des petites mesures imposées pour simplifier le code du travail, simplifier la vie des entreprises et surtout créer de l’emploi.
Cela n’empêche pas de continuer les négociations sociales mais on a plus le temps d’en attendre les résultats aujourd’hui. Il faut prendre des mesures d’urgence et rapides valables 6 mois à 2 ans, tant que nous ne sommes pas arrivés à des conclusions sur la simplification du code du travail.

 

écouter ou réécouter l’interview complète 

 

 

2017-08-07T10:29:14+00:00