Timeline

/Timeline
Timeline 2013-05-24T20:06:42+00:00

mai 2018

La CPME souhaite une baisse des impôts de production

Tags: |

Contribution foncière des entreprises (CFE), cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), versement transport… sont quelques-uns des impôts de production qui pèsent sur les entreprises. Ils sont dus quel que soit le résultat [...]

Retour sur le petit déjeuner : tout savoir sur l’alternance

Tags: , |

Retour sur le petit déjeuner sur le thème de l'Alternance organisé par votre Pôle RH : Au programme : 8h: Accueil 8h 15: Agefos- PME; les grands axes des différents contrats en alternance(avantages, inconvénients, financements, éligibilité) [...]

L’allègement des seuils sociaux

Tags: , , |

L’allègement des seuils sociaux répond à une demande de la CPME . Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, annonce dans le journal Le Parisien de ce matin, la "suppression du seuil de 20 salariés", ce qui devrait logiquement entrainer une baisse des charges pesant sur ces entreprises (contribution PEEC …). Il précise également que les PME devront dorénavant avoir franchi le seuil de 10 ou 50 salariés pendant 5 années consécutives pour se voir imposer les obligations fiscales et sociales qui y sont liées.

Non extension du quota de 6% de personnes handicapées dans les PME de moins de 20 salariés

Tags: |

Non extension du quota de 6% de personnes handicapées dans les PME de moins de 20 salariés : une décision de bon sens. Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, a indiqué ce jour que "l'obligation d'emploi de personnes handicapées à hauteur de 6% du total des effectifs ne sera pas étendue aux entreprises de moins de 20 salariés", comme avait craint récemment la CPME.

La CPME obtient l’abandon de l’incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source

Tags: , , |

La CPME obtient l'abandon de l'incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source. Il s'agit là d'une décision importante dont il faut souligner la portée pour les chefs d'entreprise de TPE/PME qui voient ainsi retirée l'épée de Damoclès qui planait sur leur tête. La CPME ne peut donc que se féliciter d'avoir été entendue sur ce point.